← Retour Actualités

Témoignage d’Annaëlle, stagiaire chez Over The Word

 

 

 

 

 

Étudiante en deuxième année de Master Traduction et Interprétation – Traducteur
Commercial et Juridique à l’université Jean Moulin Lyon 3, j’ai la chance d’effectuer
mon stage de fin d’études chez Over the Word.

Passionnée par les langues et la littérature depuis toujours, je me suis naturellement orientée
vers un métier en relation avec ces dernières. Après une licence LEA Anglais-Espagnol à Lyon 3, qui m’a permis d’étudier non seulement les langues mais également des domaines très variés tels que l’économie, le droit et la gestion, j’ai effectué ma première année de master Traduction à l’université d’Alicante en Espagne. Lors de cette première année, j’ai eu l’occasion de découvrir plusieurs domaines de spécialisation possibles, dont la finance. Ayant un goût certain pour l’économie depuis le lycée, la traduction financière et économique m’a plu instantanément et j’ai depuis le projet de me spécialiser dans ce domaine.

Pourquoi Over the Word ?

Mon objectif en tête, je m’étais mise à la recherche d’une agence de traduction spécialisée dans le domaine financier pour mes premiers pas dans le monde de la traduction professionnelle. Je suis tombée sur le site d’Over the Word, et les valeurs défendues par cette agence ainsi que sa petite structure avec ses équipes internes de traducteurs m’ont séduite. Sa spécialisation en traduction juridique, financière et corporate correspondait également à ce que je recherchais.

Cela fait maintenant plus de 5 mois que mon stage au sein de l’équipe francophone d’Over the Word a commencé, et je ne suis pas du tout déçue !

L’équipe d’Over the Word est accueillante et à l’écoute. Les missions qui me sont confiées sont variées : relecture et traduction de documents financiers et juridique de l’anglais vers le français, mises à jour de documents, création de mémoire de traduction sur Studio, élaboration de glossaire etc.

Au début de mon stage, j’ai fait beaucoup de relecture et de traduction en parallèle de ma tutrice, Anne-Lise Renaud, afin de me familiariser avec les documents et la terminologie juridique et financière. Puis peu à peu, j’ai pu intervenir en tant que traductrice ou relectrice sur des projets à livrer aux clients. J’apprends énormément ; sur le métier de traducteur, sur la finance, et je me souviendrai de ce stage comme d’une très bonne expérience.

Annaelle AUBERT